Aujourd'hui

Aujourd'hui, aujourd'hui, j'ai 28 ans, et je suis maman de trois enfants, trois enfants pour lesquels je me suis toujours promis de ne pas mentir (sauf pour le père Noel et la petite souris)..Des enfants qui sont tout pour moi et qui me rendent heureuse. Séparée de leur papa car j'ai fini par accepter que je vivais la vie que tout le monde souhaite (Maison, fiancé, chien chat, jardin, travail qui ne me plait pas..) mais que moi je ne souhaitais pas... une vie que je me suis inventée pour entrer dans le moule...

 

Avec le recul, je me suis rendue comte que je ne m'étais jamais réellement fais d'amis seule, j'ai de nombreux amis, mais je les ai connus grâce à mon ex, ma cousine, de qui je suis proche, les autres je les ai connus au travail ou en faisant du sport. Mes petits amis, ne sont que des personnes que je connais, je suis incapable d'aller draguer un inconnu. Parfois on dit de moi que je suis associable, mais j'ai fais de nombreux efforts en ayant vécu 9 ans avec un homme hyper-sociable !

 

On m'a plusieurs fois dis que j'étais hyperactive, chose que je me rend compte aussi, maintenant que je suis seule. J'ai aussi un petit coté maniaque et j'ai de gros problème d'organisation... j'ai besoin de tout prévoir à l'avance, de tenir des listes pour ne pas oublier, de tout contrôler... je vie très mal les choses imprévues, les changements dans mes plannings. Mais maintenant, je l'accepte, je suis comme ça. Même si parfois je suis triste de me sentir si déférente, je l'accepte.

 

Je suis quelqu'un qui est aussi hyper-sensible, mais ça, je n'arrive pas à l'accepter et bloque toutes émotions... Je suis aussi très tactile avec les personnes que j'apprécie, mais peut paraitre très froide avec ceux que je ne connais pas. J'analyse tout lorsque je rencontre des personnes inconnues (amis d'amis), c'est épuisant, mais je pense qu'au fond, j'ai peur des gens, de l'être humain en général.. peur car je le sent sauvages et injustes.

 

Je ne fais aucunes promesses que je ne pourrais pas tenir. J'en ai trop souffert étant petite... Et j'aime, j'aime de façon entière et innocente ; ça, je trouve ça affreux. Lorsque j'aime une personne, je l'aime réellement, entièrement, au point que je termine toujours par en souffrir. Je ne supporte pas l'abandon, et un rien peut me faire vivre ce sentiment (ça va d'un décès, en passante par la rupture, ou même juste le fait d'avoir moins de nouvelles d'une personne que j'adore).

 

En gros, mes émotions sont toujours très accentuées... et ça, je ne l'accepte toujours pas, et le subit à chaque instant... Alors je bloque tout ça mais en souffre réellement à l'intérieur.

 

A part ça, j'adore la musique, le sport et la nature. Je vais avoir des moments de grosses mélancolies, mais des moments où j'ai la sensation d'avoir de nouveau 5 ans ! Et là, je peux danser sous la pluie, sauter dans les flaques, danser sans musique, crier en plein milieu d'un champ, sortir en temps de grand vent et aimer, aimer ce souffle sur mon corps, dans mes cheveux  :)

 

Je me suis inscrite il y a peu au CRA de ma région pour passer les test concernant le syndrome d'Asperger. J'ai en effet rencontré, une personne exceptionnelle qui passe actuellement ces tests, et le fait de discuter avec lui de tous ses symptômes, je me reconnais sur pas mal de points, mais en peut-être moins poussé, d'où mes doutes et mon envie de savoir si je pourrais enfin mettre un nom sur mes "soucis" qui son me travaillent tout de même beaucoup dans ma vie de tous les jours...

 

Si j'écris ce blog, c'est d'une part pour rencontrer des personnes qui se reconnaissent dans mes articles, et aussi pour moi même trouver des réponses à mes questions...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0