L'enfance : la solitude

La solitude...

 

Pour beaucoup, la solitude révèle un aspect triste... mais pour moi, la solitude était un réel besoin, j'aimais avoir mes moments de "solitude" à moi... Je ne m'y sentais pas seule, j'avais justement le sentiment d'être entourée, plus que lorsque des personnes physiques m'entouraient...

Parfois, mes cousins venaient en vacances à la maison, je passais un certain temps à jouer avec eux, et d'un coup, je partais m'isoler... pas par tristesse, juste parce que j'en ressentais le besoin, juste parce que devoir rester avec les autres me demandaient beaucoup d'énergie, j'avais besoin de me ressourcer.. par contre, s'ils avaient le malheur de me déranger dans mes moments à moi, je m'énervais de façon assez inappropriée, et pouvais en venir aux insultes et aux mains.. me mettais à pleurer sans comprendre pourquoi.. ça aussi, ça fait parti d'une trop grande intensité des émotions... je n'ai jamais aimé la frustration... et j'étais très facilement frustrée...  

Mes parents ont toujours trouvé mon comportement triste, mais à force ils disaient à mes amis et personnes de la famille que j'avais parfois besoin de me retrouver seule, qu'il fallait me laisser et que je reviendrais lorsque j'en aurais envie... Et ça, ils ne savaient pas à quel point ça m'aidait, car nuls besoins de répondre au questions, et d'expliquer pourquoi j'en avais "marre" et partais...

 

J'ai toujours préféré être avec des personnes plus vieilles que moi, des adultes ou les amis de mon grand frère. Je me souviens que régulièrement, les amis de mes parents et certaines personnes de ma famille disaient leur disait que j'avais tendance à grandir trop vite, à trop être avec les "grands".. que je ferais mieux de passer plus de temps avec les enfants de mon âge... c'est peut-être pour cela que j'ai été maman pour la première fois à 17 ans..? (on reviendra plus tard sur le sujet des enfants...)

 

 

La frustration...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0